Le maraichage


COMMENT CE PROJET EST NE ?

En 2007, les femmes du village de KOMOKANI nous ont demandé de financer un projet de micro crédit : projet trop individualiste pour notre association et ne correspondant pas à notre ligne de conduite.

En  2008, une association de femmes a été créée avec notre soutien. Son but : mettre en commun leur savoir faire pour cultiver un jardin. KOKOPELLI, association française spécialisée dans la culture de graines anciennes non hybrides,  nous a envoyé une centaine de variétés de semences, cultivables dans des régions sèches. Les femmes rempliront les fiches de suivi qui seront retransmises à KOKOPELLI.

Restaient à résoudre le problème du terrain, de l’arrosage et du matériel de jardinage. Le  père de SOUMEILA, (réparateur de pompes) a donné un terrain de 5,000 m², L’ASSOCIATION AFRIQUE ARROS a financé les travaux d’aménagement d’une mare, l’achat de bêches, arrosoirs et pelles.


Courant 2008, la mare est creusée et remplie, mais le terrain sablonneux rend les éboulements  fréquents (la mare a une profondeur de 6 m et un diamètre de 5m) ; il faudra donc songer à renforcer les parois.


La mare creusée

La mare creusée.


Début 2009, un grillage est posé tout autour afin d’éviter que les bêtes ne viennent brouter  les jeunes plants ; Lors de notre venue, L’ASSOCIATION AFRIQUE ARROS a participé à la création de pépinières dans lesquelles ont été effectués les 1er semis qui seront ensuite replantés dans le jardin (ces pépinières sont recouvertes ensuite de tiges de mil séchées afin d’éviter que le soleil ne brûle les semis et trois arrosages journaliers sont nécessaires).


La pépinière

La pépinière.


La pépinière

La pépinière


Nous avons appris depuis  notre retour que les graines avaient bien germé. Il va falloir maintenant sélectionner les plants les plus adaptés au climat et à ces terres sablonneuses. Afin de pallier le problème des éboulements, nous avons convenu avec les villageois que L’ASSOCIATION AFRIQUE ARROS financerait les travaux suivants qu’ils devront effectuer au plus tôt :

- Creuser la mare en cône et dégager les abords.

- Empierrer le fond et les parois pour la consolider.